haguenau.apepa.free.fr

PDF Imprimer Envoyer

 

PRESENTATION DE  L'APEPA

 

Persuadé de la valeur du statut local qui garantit la paix scolaire par une

  conception globale de l'éducation,

Marcel RUDLOFF crée en 1955

wikipedia (Marcel Rudloff)

 

 

 l'Association des Parents d'élèves de l'Enseignement Public en Alsace.

 

C'est une association de droit local inscrite au Registre des Associations du Tribunal de Strasbourg ( volume XXXI n° 115 ). 

Elle siège 2, rue des Frères à STRASBOURG 67000  .

 

 

E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Responsable de la section locale : Cindy JUNG-HENTZ

 

Trésorier : (uniquement pour le versement des cotisations)

 

52 rue du Professeur Leriche

 

LEs Particularités de l'apepa

 

Attachée au statut particulier de l'école publique en Alsace, l'APEPA prône  la tolérance.

 

l'APEPA n'a aucune appartenance politique.

 

Son unique préoccupation est l'enfant et son éducation.

 

L'APEPA milite pour une école sans ségrégation ni élitisme où tous les enfants peuvent développer toutes leurs aptitudes.

 

L'APEPA  insiste sur le rôle essentiel de la famille dans l'éducation et sur la reconnaissance des parents à l'école: partenaires de l'éducation. ( Les autres partenaires sont les pouvoirs publics et le monde professionnel qui eux doivent leur donner les moyens nécessaires pour devenir acteur du monde économique et social ).

 

Son but : faire un homme d'un enfant.

 

L'APEPA a un rôle de conciliateur, d'intermédiaire entre les parents, l'administration et les professeurs.  

 

DE L'EDUCATION OU DE L'INSTRUCTION ?

 

- Les parents sont et doivent rester les éducateurs premiers de l'enfant.

- Les parents de l'APEPA demandent à l'école de les aider à "diriger " l'enfant vers l'état d'adulte .

- Les enseignants apportent principalement les savoirs et les savoirs-faire.

- Les parents de l'APEPA  sont chargés du savoir être.

 

L'école est un lieu privilégié de socialisation et de responsabilisation ( A. Comte c/ Rousseau: la société doit former ou reformer l'esprit dans le bon sens. La société, c'est la famille un peu, l'école beaucoup).

 

Elle doit favoriser:

                - l'épanouissement de l'enfant,

                - sa personnalité,

                - le développement de ses dons ou aptitudes physiques, intellectuelles, artistiques ou manuelles,

                - le droit fondamental au respect.

 

L'école doit donc:  Instruire,

                             Adapter socialement, intégrer,

                             Apprendre à former un jugement personnel.

Mis à jour ( Vendredi, 05 Février 2016 19:58 )
 

Connexion



Statistiques

Membres : 4145
Contenu : 29

Visiteurs

Aujourd'hui : 25
Cumul : 20072
Pages visités: 121304
Date : 19-10-2009